Introduction à la méta-analyse

Les consommateurs de café vivent plus longtemps selon une méta-analyse de 20 études tenant compte de plus de 970.000 individus en tout. Ceux qui boivent plus de café avaient 14% moins de risque de mourir prématurément sans tenir compte de la cause en comparaison avec ceux qui consommaient le moins.

Rigueur de la méta-analyse

Cette étude montre une corrélation entre longévité et consommation de café mais ne peut pas établir un lien de causalité ni explique le mécanisme par le quelle le café pourrait avoir cet effet bénéfique.
Un troisième facteur ne pas tenu en compte lors des analyses des différents groupes pourrait expliquer cette corrélation.

Ce que cette méta-analyse apporte au débat

Montre une corrélation entre consommation de café et longévité.

Publiée il y a plus de 4 ans par Sergio et F. Giry.
Dernière modification il y a environ 4 ans.
En savoir plus sur la référence