Résumé de la review

Les compagnies de test génétique sur demande se lancent dans l'évaluation de risque de développer certaines maladies et vont désormais plus loin . Ces compagnies se proposent d'estimer la susceptibilité à une addiction : addiction à la nicotine, une dépendance à l'alcool et la réponse individuelle à un traitement de cette dépendance, ou une dépendance à l’héroïne.
Les auteurs présentent le fonctionnement de ces tests et les risques qui y sont liés notamment au niveau de la mauvaise interprétation possible du ''client'' à qui la compagnie ne fournit pas de conseil pour comprendre les résultats.

Plus précisément:

Le test est fondé sur une association faible (peu d'études le montrent) entre un variant d'un gène et la susceptibilité à la dépendance (1.4 fois plus que sans ce variant). Cependant ce test est valable uniquement pour les populations de types ''Européennes'' puisque le variant en question n'est pas représenté ailleurs. Ce test est de plus valable uniquement pour les fumeurs ce qui limite son utilité.

Les auteurs mettent en garde contre le fait que certains pourraient mal interpréter les résultats d'un test et penser que cette consommation ne présente aucun risques sous prétexte qu'ils présentent un variant associé 10 fois moins de risque de dépendance. Notamment parce que le variant associé à une diminution du risque de dépendance est en fait aussi associé à une augmentation du risque de cancer de l’œsophage. Au niveau de la prédiction de l'efficacité du traitement de la dépendance par la naltrexone les tests semblent satisfaisant.

La société de test utilise un marqueur. Selon 2 études ce marqueur est prévalent chez les personnes dépendantes, selon 2 autres il est prévalent chez les individus non dépendants. De plus la prévalence de ce variant varie selon le type de population (Asiatique, Caucasienne, Africaine).

En conclusion on se rend compte que dans ce domaine là le test génétique sur demande a une valeur prédictive faible. Les auteurs concluent que ces tests pour la susceptibilité à la dépendance sont disponibles prématurément alors qu'ils manquent de rigueur et de fiabilité au niveau des prédictions.

Ce que cette review apporte au débat

Cette review montre bien que le test génétique sur demande peut être utilisé à des fins variées mais que dans certains cas le problème de la fiabilité des résultats est un problème majeur.


Cette référence est citée par 1 autre référence.
Publiée il y a plus de 3 ans par Robin.
Dernière modification il y a plus de 3 ans.
En savoir plus sur la référence