Introduction à l'article

Deux principaux modèles d'évolution des organismes, le gradualisme et le ponctualisme, se font face et aucune de ces théories ne se démarquent dans les esprits des scientifiques.
Les auteurs ont travaillés sur les foraminifères qui sont un modèle exceptionnel de par la richesse du registre fossile les concernant. De plus, des données morphologiques peuvent être facilement mesurables sur ces fossiles et la vitesse et le mode d'évolution peut ainsi être déterminé. Ce sont donc des organismes idéaux pour trancher entre les deux théories d'évolution des organismes.

Expériences de l'article

208m de calcaire allant du Miocène supérieur à aujourd'hui ont été analysé en 72 échantillons espacés en moyenne de 0,1 millions d'années. Dans chaque tranche, 40 à 60 individus ont été choisi aléatoirement et mesurés. Les foraminifères devaient cependant avoir une suture centrale distinctes puisqu'elle est nécessaire aux mesures. Lors de cette étude, plus de 30,000 mesures indépendantes furent effectuées.

Résultats de l'article

Le nombre de trous moyen dans la spire évolue de 4,8 au Miocène supérieur à 3,2 au Quaternaire et ceci de façon très graduelle (voir figure). L'angle conique évolue également graduellement mais ne peut être mesurer plus récemment que le début du Pliocène. Un autre caractère a fortement évolué au cours du Cénozoïque : la quille (keel en anglais). Le pourcentage de morphes à quille a beaucoup varié pour être fixé au début du Pliocène. C'est considéré par les auteurs comme un vrai changement évolutif. Les auteurs ont également décrit l'évolution d'autres caractères (voir
graphiques).
La biologie des foraminifères étant peu connu, il a été difficile pour les auteurs d'établir des hypothèses sur les pressions environnementales qui ont conduit ces changements morphologiques.
La plupart des caractères étudiés évoluent néanmoins de manière gradualiste et les caractères qui ont évolués brusquement manquent, selon les auteurs, de données.

Ce que cet article apporte au débat

Cette article est un article souvent mis en avant par les gradualistes comme cas d'école. Ces derniers le considère comme une preuve que l'évolution graduelle est mesurable quand le registre fossile est assez important.

Publiée il y a environ 3 ans par P. Arnal.
Dernière modification il y a environ 3 ans.
En savoir plus sur la référence