Introduction à l'article

La zone de formation Willwood dans le bassin du Bighorn (Wyoming, Etats Unis) qui est exceptionnellement riche en fossiles de vertébrés a une séquence de 700m de profondeur et représentant 4 millions d'années. C'est la plus grande séquence stratigraphique pour l'étude des mammaliens et de Omomyidae, famille de primates aujourd'hui disparus.

Six espèces de cette famille, appartenant à six genres distincts ont été identifiées et lors de cette étude les auteurs se sont intéressés à la transition entre les espèces Tetonius homunculus et Pseudotetonius ambiguus et entre Teil. americana et Tetonoides tenuiculus. Les Omomyidae de ce bassins ont une morphologie de molaires assez similaire, différant seulement par la taille ou la largeur.

Expériences de l'article

Les auteurs se sont intéressé à la morphologie des dents d'espèces de Omomyidae. La longueur, la largeur, la taille, la morphologie de la couronne sont des traits qui ont été mesurés. Ces traits ont été mesurés sur différents fossiles appartenant à des strates successives.

Résultats de l'article

Des intermédiaire entre les morphes Pseudotonius ambiguus et Tetonius homunculus ont été observés. C'est d'autant plus intéressant que les modifications qui caractérise Pseudotonius ne sont pas apparues simultanément : la prémolaire 2 (P2) d'abord disparue, P3 a elle diminué graduellement en taille et est passé de 2 racines à une seule ; la canine et l'incisive 2 ont diminué en taille tandis que I1 a augmenté. La somme de tous ces changement est le reflet d'une transition vers une augmentation de l'importance des dents antérieure et d'une diminution de celle des dents postérieures.
Une transition graduelle similaire a été trouvée entre_ Teil. americana_ et Tetonoides tenuiculus.

Ce que cet article apporte au débat

Cet article est un très bon exemple d'évolution gradualiste. Il s'inscrit dans la lignée de plusieurs articles s'intéressant aux rythmes d'évolution chez les mammaliens.

Remarques sur l'article

Un exemple d'évolution gradualiste ne peut être interprété comme étant ponctualiste alors qu'un exemple d'évolution ponctualiste est souvent critiqué par les détracteurs de la théorie du pointent souvent le spectre du registre fossile incomplet. C'est certainement l'une des clés de la non acceptation de cette théorie chez la majorité des évolutionniste.
Ici le registre fossile exceptionnel permet effectivement d'observer une évolution graduelle de la morphologie de primates. L'exemple en est d'autant plus fort que ce sont espèces fortement apparentées à Homo sapiens.

Publiée il y a plus de 3 ans par P. Arnal.
Dernière modification il y a plus de 3 ans.
En savoir plus sur la référence