Introduction à l'article

Depuis 1888 plus de 700 insectes pour la lutte biologique ont été introduits aux Etats–Unis, pour un coût de 500 millions de dollars rien qu’en Californie. Coccinella septempunctata est souvent utilisée pour lutter contre les pucerons dans les cultures et notamment L.,qui a été importé aux Etats Unis de 1957 à 1990 dans le cadre de la lutte biologique et s’est établi.Il s’avère que c’est un excellent auxillaire pour la lutte biologique. Mais depuis son introduction, des changements dans les abondances relatives chez Coccinella novemnotata sont observés. Il est supposé que la disparition de C. novemnotata est due à l’introduction de C. septempunctata. De plus la disparition de C. novemnotata peut modifier les interactions complexes qui existent entre cette dernières et les pucerons. C’est l’effet des coccinelles sur les proies qui est mesuré ici.Objectif:Procéder à une comparaison complète de l’impact de C. novemnotata sur les pucerons et avec l’impact de C. septempunctata.

Expériences de l'article

-Collecte d’adultes des 2 espèces et des pucerons Acyrthosiphon pisum.
-Test effet de la consommation : Avec détermination des réponses fonctionnels (choix du nombre maximum de puceron que consomme chaque espèce, C. novemnotata consomme maximum 30 pucerons et C. septempunctata 40 maximum).Le total de pucerons consommés = quantité introduite – ceux restants.
-Mesure de l’effet de non consommation permet de mesurer le comportement d’abandons pour la prédation de la plante des pucerons, en réponse à la présence des 2 espèces de coccinelles : avec des plateformes placées autours de la tige de plantes, plateformes qui permet la réception des pucerons qui tombe par abandons.

Résultats de l'article

-Consommation:C. septempunctata consomme significativement plus de pucerons que C. novemnotata.Et le taux de consommation des coccinelles est directement affecté par la densité et les espèces des pucerons..
-Test de l’effet de la non-consommation:C. septempunctata provoque un taux de chute des pucerons plus important que l’autre espèce Donc le«shift»entre les deux espèces de coccinelles permet d’avoir une pression de consommation et de non consommation plus forte chez Acyrthosiphon pisum.Cependant C. septempunctata est un prédateur très agressif, polyphage, et voraces prédatant même des larves de d’autre coccinelles et des prédateurs appartenant à sa guilde. La réponse fonctionnelle générée, suggère que l’augmentation de C. septempunctata provoque la baisse des coccinelles natives via la baisse importante en pucerons. Les deux coccinelles ont des q-value inférieurs à 0.5 = bon auxiliaires.

Ce que cet article apporte au débat

Propose des solutions pour mesurer : (i) l’impact de l’introduction d’un auxillaire sur l’environnement.
(ii) méthodes pour prédire l’impact d’espèces exotiques sur les communautés natives (avec les réponses fonctionnelles)
(iii) la q-value qui permet de quantifier l’efficacité du prédateur comme agent de contrôle biologique. Une q-value en dessous de 0.5 indique un succés de l’introduction de la lutte biologique.
Pour supprimer les populations de pucerons le comportement de chute joue un rôle important.

Remarques sur l'article

Il est difficile de prédire comment les changements en densités de coccinelles peuvent affecter les systèmes naturel et agricole.
Il est donc questions pour les recherches ultérieure de prendre en compte la localité des patches de prédateurs, et la capacité à disperser par exemple, jouent de grands rôles et serait à prendre en compte.

Publiée il y a environ 3 ans par A.Christophe.
Dernière modification il y a environ 3 ans.
En savoir plus sur la référence