Titre de l'article :

Effet des polyphénols du vin sur la prévention du cancer.


Expériences de l'article :

Les auteurs ont fait des statistiques basées sur l'analyse de 107 études qui analysent les effets du vin et de ses polyphénols sur la santé.

Résultats de l'article :

Les auteurs signalent que "La consommation régulière et modérée de vin (un ou deux verres par jour) est associée à une diminution du risque de maladie cardiovasculaire, d'hypertension, de diabète et de certains types de cancer comme celui du côlon, du sein, du poumon et de la prostate. Sans équivoque, les preuves scientifiques au sujet des effets protecteurs du resvératrol [(=le polyphénol le plus souvent évoqué comme le principal agent protecteur du vin)] sont insuffisantes." (traduction approximative de l'abstract de l'article)

Ce que cet article apporte au débat :

On peut donc en conclure que le vin, but régulièrement et modérement (un à deux verres par jour) a de très bons effets sur la santé, mais l'on ne sait pas encore clairement à quoi ces effets sont dûs.
Beaucoup évoquent le fort rôle des polyphénols qui composent le vin, mais les auteurs montrent que plus d'études sont nécessaires pour prouver que c'est bien le resvératrol et les polyphénols qui sont la cause principale de ces effets bénéfiques du vin. Ils suggèrent en outre que c'est la consommation régulière et modérée de vin combinée à un mode de vie sain et à une alimentation saine, comme dans le célèbre "régime méditerranéen" riche en fruits, en légumes et en grains végétaux entiers, qui rend les effets du vin bons pour la santé. Mais l'on ne sait pas encore bien comment ces aliments et les composés du vin se combinent pour rendre ces effets. D'autres études sont donc nécessaires aux yeux des auteurs pour éclaircir ces questions.

Publiée il y a plus de 5 ans par N. Clairis.
Dernière modification il y a environ 5 ans.