Titre de la méta-analyse :

Théories "genetic first" ou "metabolic first" ? La réponse par le formamide.


Introduction à la méta-analyse :

La détermination de cadres pertinents dans la chimie prébiotique est point très important dans la mise en place des premiers cycles biotiques. Cet article s'inscrit parfaitement dans cette problématique. Les rôles du formamide et du cyanure d'hydrogène dans la synthèse de molécules prébiotiques sont à considérer. L'étude apporte des éléments de preuves sur les associations entre minéraux et formamide dans la formation d'une grande partie des composantes de départ (acides nucléiques ; acides aminés ; sucres ; sucres aminés ou osamines ; et acides carboxyliques). Tous ces paramètres doivent être réglés et présents au même moment et au même endroit pour que les réactions aient lieu. C'est ce qui est traité dans cette analyse.

Résultats de la méta-analyse :

La différence entre le cyanure d'hydrogène et le formamide réside dans la relation avec les minéraux. En effet, ils permettent de catalyser les réactions faisant intervenir le formamide.

Les argiles retiennent les molécules dans leur espace interfoliaire, et jouent un rôle de protection contre les altérations physico-chimiques. Différents acides aminées et sucres (y compris des osamines) ont ainsi pu être formé dans les argiles.

Les oxydes métalliques sont aussi considérés comme des catalyseurs car ils absorbent les molécules prébiotiques en solution aqueuse. Les monomères sont ainsi plus rapidement polymérisés.
Les silicates et les phosphates sont également capables d'accélérer la synthèse d'acides nucléiques à partir de formamide.

Le formamide est finalement à la fois un produit et un réactif qui intervient dans la polymérisation. Il peut avoir plusieurs origines (notamment extra-terrestre), et peut engendrer la formation de molécules d'ARN.

Ce que cette méta-analyse apporte au débat :

Cet article est très important dans le sens où il explique en détail les éléments nécessaires à la formation de molécules biotiques. Les auteurs ont mis en avant le formamide comme étant, associé aux minéraux, un élément essentiel dans la compréhension du monde de la chime pré-biotique. Les auteurs sont plus en accord avec l'ARN comme première molécule biotique. D'autres éléments seront nécessaires pendant la suite de cette controverse pour trouver des auteurs en désaccord avec Saladino et al.

Publiée il y a presque 5 ans par C.Ronez.
Dernière modification il y a presque 5 ans.