Titre de l'article

Influence de la dérive génétique sur les modèles de variation génétique : L'empreinte des pratiques aquacoles chez Sparus aurata (Teleostei : Sparidae)

Introduction à l'article

La production aquacole de poissons basée sur la technologie des cages flottantes a suscité des préoccupations croissantes concernant l'intégrité génétique des populations naturelles. Les évasions massives accidentelles peuvent induire de la perte de diversité génétique dans les populations sauvages en augmentant la dérive génétique et la consanguinité. Les évasions d'élevage représentent probablement un problème important pour la Daurade royale (Sparus aurata), qui a représenté 76,4% du total des évasions enregistrées en Europe au cours d'une enquête menée sur trois ans. Les auteurs ont étudié les modèles de variation génétique des populations de Daurades d'élevage et sauvages de la Méditerranée occidentale, une importante région d'élevage de Daurades. Les auteurs se sont concentrés sur le rôle que la dérive génétique peut jouer dans la perte de diversité génétique.

Expériences de l'article

Des prélèvements de nageoires ont été réalisés à 6 localisations pour des poissons sauvages et 5 localisations pour des poissons d'élevage. L'ADN (18 loci microsatellites) de ces espèces a été amplifié par PCR puis la diversité génétique a été estimée entre les différentes populations en utilisant le nombre d'allèles, la richesse allélique, l'hétérozygotie attendue et observée et le coefficient de consanguinité. La diversité génétique a aussi été estimée au sein des populations. L'influence des effets fondateurs et de la dérive génétique sur les patrons génétiques ont ensuite été étudiés à l'aide de méthodes et de logiciels spécifiques (Neestimator v2.01, Bottleneck v1.2).

Résultats de l'article

Les populations d'élevage présentent des niveaux de diversité génétique inférieurs à ceux des populations sauvages et sont génétiquement divergentes de leurs homologues sauvages. Dans l'ensemble, les populations d'élevage présentent une plus petite taille effective de population et des niveaux d'apparentement plus élevés que les populations sauvages. La petite taille des stocks de géniteurs, associée à des pratiques d'élevage qui peuvent favoriser la variance du succès reproducteur individuel a probablement favorisé la dérive génétique. Ceci semble être l'un des principaux facteurs à l'origine des caractéristiques génétiques observées chez les populations de Daurades analysées dans la présente étude.

Rigueur de l'article

Tous les chiffres de résultats sont présentés dans des tableaux, les parties méthodes et résultats sont très détaillées ce qui renforce la rigueur de l'article.

Ce que cet article apporte au débat

L'introduction et la discussion de cet article nous indiquent que les populations élevées peuvent avoir un fort impact sur les populations sauvages qui vivent dans l'environnement proche des fermes flottantes, ici en Méditerranée. De plus, il montre que la diversité génétique des Daurades royales élevées est moindre que celle des populations sauvages et que ces populations ayant subi des effets fondateurs importants sont soumises à une dérive génétique non-négligeable. Cet article pointe donc un des effets importants de l'aquaculture sur la diversité génétique, en présentant en détails des mécanismes spécifiques (l'effet de la dérive génétique).

Remarques sur l'article

Peut être un peu trop précis sur un mécanisme particulier (ici la dérive génétique) au sein des populations de poissons sauvages et d'élevage. Au final, on ne prendra de cet article que l'idée principale étant : l'aquaculture affecte négativement la diversité génétique des poissons d'élevage et sauvage.

Publiée il y a environ un an par C. Fosse et C. Lecq.
Dernière modification il y a 12 mois.
Article : Influence of genetic drift on patterns of genetic variation: The footprint of aquaculture practices in Sparus aurata (Teleostei: Sparidae)
  • 1 1
  • Auteurs
    Piero Cossu, Fabio Scarpa, Daria Sanna, Tiziana Lai, Gian Luca Dedola, Marco Curini‐Galletti, Laura Mura, Nicola Fois, Marco Casu
  • Année de publication
    2019
  • Journal
    Molecular Ecology
  • Identifiant unique
    10.1111/mec.15134
  • Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    L'aquaculture est-elle une solution à la surpêche?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    0
    1
  • L'aquaculture est-elle une solution à la surpêche? Oui ou Non
    0
    0
    0
    1
    0