Titre de l'article

Les piscicultures côtières sont des sites de peuplement pour les poissons juvéniles

Introduction à l'article

L'établissement et le recrutement des poissons dans les habitats de reproduction peuvent être déterminés par une combinaison de plusieurs facteurs, tels que les stratégies de ponte des stocks de reproduction, les indices chimiques ou les caractéristiques océanographiques, entre autres. Malgré de nombreuses recherches, les facteurs conduisant au choix de l'habitat par les poissons avant la colonisation restent flous. Les poissons sont recrutés dans une grande variété d'environnements naturels, mais aussi dans des structures artificielles comme les quais, les jetées pétrolières, les plateformes pétrolières, les dispositifs d'attraction du poisson, les récifs artificiels et les radeaux d'aquaculture de bivalves.

Expériences de l'article

Deux sites d’études en Méditerranée ont été utilisés pour cette étude. La composition et l’abondance des poissons juvéniles autour des cages flottantes d’aquaculture ont été estimés tous les mois, d’avril 2006 à janvier 2008. Des juvéniles ont été capturés et stockés dans 70% d’éthanol ; ils ont été identifiés, mesurés (longueur) et le contenu de leur estomac a été analysé.
Pour estimer la disponibilité en nourriture des échantillons de zooplanctons ont été prélevés en utilisant des remorques verticales.
L’étude de la composition en acide gras (fraction totale de lipides) de certains poissons et du zooplancton a été réalisée.

Résultats de l'article

Les cages en mer sont des sites d’établissement pour de nombreux poissons dans la mer Méditerranée. L'absence presque totale d'individus dans les zones ouvertes entre les cages suggère que les poissons juvéniles peuvent s'associer à la structure annulaire flottante des cages afin de se protéger des prédateurs.
Les facteurs qui poussent les poissons à choisir certains sites d'implantation sont difficiles à évaluer, cependant, ces poissons peuvent utiliser des indices sonores ou chimiques provenant des poissons résidents.
Les abondances étaient les plus élevées pour les plus petits poissons. Les abondances ont toutefois fortement diminué au cours des mois suivants. Cela peut indiquer une migration vers d'autres habitats lorsqu'une plus grande capacité de nage a été atteinte. Très peu d'estomacs vides ont été enregistrés pour l'analyse alimentaire et la sélectivité des proies, ce qui indique que la nourriture n'est pas une ressource limitante autour des fermes piscicoles.

Ce que cet article apporte au débat

L’article permet de mettre en évidence un des bénéfices de l’aquaculture. Celui-ci correspond à l’opportunité des jeunes poissons de vivre près des cages d’aquaculture jusqu’à avoir la capacité de nager. Les cages à poissons sont des sites d’établissement/habitats de croissance pour de nombreuses espèces de poissons dans le sud-ouest de la Mer Méditerranée. L'absence presque totale d'individus dans les zones ouvertes entre les cages suggère de plus que les poissons juvéniles peuvent s'associer étroitement à la structure annulaire flottante des cages afin de se protéger des prédateurs.

Publiée il y a environ un an par C. Lecq.
Dernière modification il y a environ un an.
Article : Coastal fish farms are settlement sites for juvenile fish
  • 1 1
  • Auteurs
    Damian Fernandez-Jover, Pablo Sanchez-Jerez, Just T. Bayle-Sempere, Pablo Arechavala-Lopez, Laura Martinez-Rubio, Jose Angel Lopez Jimenez, Francisco Javier Martinez Lopez
  • Année de publication
    2009
  • Journal
    Marine Environmental Research
  • Identifiant unique
    10.1016/j.marenvres.2009.04.006
  • Accès libre
    Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    L'aquaculture est-elle une solution à la surpêche?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    1
    0
  • L'aquaculture est-elle une solution à la surpêche? Oui ou Non
    0
    1
    0
    0
    0