Titre de l'article

Orientation sexuelle et comportement avunculaire chez les hommes japonnais : Implications pour l'hypothèse de la sélection de parentèle.

Introduction à l'article

L'hypothèse de la sélection de parentèle dit que, si l'homosexualité est déterminée génétiquement, alors un tel gène pourrait se maintenir dans une population si la baisse de valeur sélective, entraînée par la non reproduction, est compensée par une hausse de valeur sélective des apparentés grâce à un comportement altruiste à leur égard. Si cette hypothèse peine à être validée dans les pays occidentaux (Royaume-Uni, USA), plusieurs études menées aux Samoa (Kin selection and male androphilia in Samoan fa'afafine) ont rendu cette hypothèse crédible.

Des hypothèses ont été avancées pour expliquer ce patron, la plus citée est que l'expression d'un comportement avunculaire se ferait dans un contexte collectiviste (comme aux Samoa), et non dans un contexte individualiste, comme dans les pays occidentaux. Afin de tester cette hypothèse, les auteurs ont cherché à retrouver les résultats observés au Samoa chez des hommes homosexuels japonnais, dont la culture est définie comme collectiviste.

Expériences de l'article

Les auteurs ont cherché à voir si les hommes homosexuels japonnais (63 dans l'étude) avaient un comportement avunculaire plus prononcé, ainsi qu'un comportement altruiste plus développé envers des enfants non apparentés, que les hommes hétérosexuels (96 dans l'étude). Cette étude a été réalisée sur des individus n'ayant pas d'enfants.

Pour cela, les hommes devaient remplir un questionnaire composé :

  • D'une première partie demandant des informations sociales (âge, niveau d'études, revenus...).

  • D'une deuxième partie contenant 9 questions sur le comportement envers des neveux et nièces (baby-sitting, apport culturel, support financier ...), donnant lieu à un score allant de 1 (peu impliqué) à 7 (extrêmement impliqué).

  • D'une troisième partie identique à la deuxième, mais portant sur le comportement envers des enfants non-apparentés.

Résultats de l'article

Les principaux résultats de l'étude sont que :

  • Les hommes hétérosexuels et homosexuels sont significativement plus généreux envers leurs neveux/nièces qu'envers des enfants non-apparentés.

  • Les comportements altruistes envers les enfants apparentés et non-apparentés sont positivement corrélés, chez les hommes hétérosexuels et homosexuels.

  • Les hommes homosexuels ne sont pas plus altruistes envers leurs nièces/neveux que les hommes hétérosexuels.

Rigueur de l'article

Les hommes homosexuels "échantillonnés" dans l'étude font partie d'un sous-groupe d'homosexuels uniquement attirés par des hommes étrangers (généralement des caucasiens). Ainsi, l'échantillon de cette étude représente une minorité d'individus, issue elle même d'une minorité, ce qui peut potentiellement biaiser les résultats.

Ce que cet article apporte au débat

Cette article montre qu'une culture collectiviste ne suffit pas pour exprimer un comportement plus altruiste envers ses apparentés, chez des individus homosexuels. Ainsi, l'hypothèse de l'individualisme vs collectivisme n'est pas suffisante en l'état.

Les auteurs proposent d'affiner cette hypothèse, et pensent que d'autres facteurs culturels et sociaux peuvent entrer en jeu. La principale différence entre le Japon et les Samoa est l'acceptation et l'attitude des individus homosexuels. Au Japon, bien que l'homosexualité soit tolérée, les individus homosexuels sont encore parfois mal vus, et ces derniers se montrent peu publiquement, ou sont extrêmement discrets. A l'inverse, les homosexuels samoans sont acceptés, et même considérés comme un troisième genre (nommé fa’afafine), et ces derniers ont une vie publique et sociale "extravertie". Ainsi, le niveau d'acceptation des individus homosexuels pourrait être un paramètre important à prendre en compte.

Remarques sur l'article

22 % des citations de l'article sont des références réalisées par les auteurs, ce qui est important.

Publiée il y a plus de 2 ans par J. Clo et F. Fekraoui.
Dernière modification il y a plus de 2 ans.
Article : Sexual Orientation in Men and Avuncularity in Japan: Implications for the Kin Selection Hypothesis
  • 1 1 1
  • Auteurs
    Paul L. Vasey, Doug P. VanderLaan
  • Année de publication
    2011
  • Journal
    Archives of Sexual Behavior
  • Abstract (dans sa langue originale)

    The kin selection hypothesis formale androphilia posits that genes for male androphilia can be maintained in the population if the fitness costs of not reproducing directly are offset by enhancing inclusive fitness. In theory, androphilic males can increase their inclusive fitness by directing altruistic behavior toward kin,which, in turn, allowskin to increase their reproductive success. Previous research conducted inWestern countries (U.S., UK) has failed to find any support for this hypothesis. In contrast, research conducted in Samoa has provided repeated support for it. In light of these cross-cultural differences, we hypothesized that the development of elevated avuncular (i.e., altruistic uncle-like) tendencies in androphilic males may be contingent on a relatively collectivistic cultural context. To test this hypothesis, we compared data on the avuncular tendencies and altruistic tendencies toward non-kin children of childless androphilic and gynephilicmenin Japan, a culture that is known to be relatively collectivistic. The results of this study furnished no evidence that androphilic Japanese menexhibited elevated avuncular tendencies compared to their gynephilic counterparts.Moreover, there was no evidence that androphilic men’s avuncular tendencies were more optimally designed (i.e., were more dissociated from their altruistic tendencies toward non-kin children) compared to gynephilicmen. If an adaptively designed avuncular male androphilic phenotype exists and its development is contingent on a particular social environment, then the research presented here suggests that a collectivistic cultural context is insufficient, in and of itself, for the expression of such a phenotype.

  • Identifiant unique
    10.1007/s10508-011-9763-z
  • Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    Y a-t-il un avantage adaptatif à l'homosexualité ?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    2
    0
  • Y a-t-il un avantage adaptatif à l'homosexualité ? Oui ou Non
    0
    0
    0
    1
    0