Titre de la review

Construire des voies réservées au covoiturage (en plus des voies existantes) peut augmenter le trafic total

Résumé de la review

L'auteur réalise une revue de la littérature sur les voies réservées au covoiturage et s'interroge sur les indicateurs pertinents à mesurer pour évaluer la réussite de ces opérations.

Il montre que construire des voies réservées au covoiturage en plus des voies existantes peut conduire à une augmentation du trafic global : les voitures passant en covoiturage libèrent de la place sur les voies classiques, ce qui diminue le temps de trajet et augmente le trafic.

L'auteur indique que l'indicateur en général utilisé pour mesurer les effets de ces voies réservées, à savoir le taux d'occupation moyen des véhicules avant et après leur mise en place, n'est pas le plus pertinent d'un point de vue du bien être collectif (qui doit être visé par la collectivité). Les effets sur la pollution de l'air seraient plus intéressants à mesurer de ce point de vue, et ils ne sont pas évidents à priori.

Ce que cette review apporte au débat

La création de nouvelles voies, même réservées au co-voiturage (et donc normalement censée réduire le trafic automobile), peuvent induire du trafic supplémentaire par augmentation de la capacité de la voierie.

Remarques sur la review

L'auteur fait aussi le tour des modèles économiques permettant de mesurer l'utilité collective induite par de tels aménagements.

Publiée il y a plus de 3 ans par F. Giry.
Dernière modification il y a plus de 3 ans.
Review : Can Carpooling Clear the Road and Clean the Air?: Evidence from the Literature on the Impact of HOV Lanes on VMT and Air Pollution
  • Auteurs
    S. Shewmake
  • Année de publication
    2012
  • Journal
    Journal of Planning Literature
  • Abstract (dans sa langue originale)

    Proponents of High Occupancy Vehicle (HOV) lanes claim the lanes reduce vehicle-trips by encouraging more people to carpool, but the evidence is mixed. This article reviews studies on the impacts of HOV lanes with a focus on behavioral models. This research makes a case for performance measures with direct welfare, congestion, or air pollution effects and focuses on papers that explicitly model carpool formation and allow for induced demand. Papers on individual regions find that HOV lanes may increase or decrease welfare, while more general papers find that the impact of HOV lanes depends on underlying parameters. The Clean Air Act assumes that HOV lanes reduce traffic volume and improve air quality and recommends HOV lanes to areas with poor air quality. This research finds there is no consensus on HOV lane impacts and, that using HOV lanes as a travel control measure may be misguided, but that further research is warranted.

  • Identifiant unique
    10.1177/0885412212451028
  • Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    Evaporation du trafic automobile : réduire les surfaces de voiries conduit-il à réduire le nombre de véhicules en circulation ?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    0
    0
  • Evaporation du trafic automobile : réduire les surfaces de voiries conduit-il à réduire le nombre de véhicules en circulation ? Oui ou Non
    0
    0
    1
    0
    0