Titre de l'article

Les récepteurs ERR des oestrogènes sont des récepteurs in vivo du bisphénol A.

Introduction à l'article

Le bisphénol A se trouvait et se trouve parfois encore sur les tickets de caisse, les conserves, les canettes ou même les biberons. Il servait à protéger d'infections microbiologiques et à préserver le goût des aliments. Les oestrogènes sont des hormones qu'on retrouve dans les deux sexes chez l'homme, mais ils sont surtout connus pour être l'une des hormones principales gérant le cycle menstruel et le développement des femmes à l'adolescence avec la progestérone.
Le bisphénol A est depuis plusieurs années accusé de nombreux maux qui seraient liés à une influence sur le réseau des oestrogènes.

Résultats de l'article

Les auteurs montrent que le bisphénol A altère le développement du poisson zèbre et ce, via un mécanisme passant par les récepteurs ERR des oestrogènes.

Rigueur de l'article

Cette étude est menée chez des embryons de poisson zèbre et les conclusions doivent donc surtout concerner les poissons zèbres, un parallèle direct à l'homme serait abusif. Mais cela, ajouté aux études chez les rongeurs et chez l'homme souligne qu'il faut faire attention.

Publiée il y a plus de 5 ans par N. Clairis.
Dernière modification il y a environ 5 ans.
Article : Estrogen-related receptor is an in vivo receptor of bisphenol A.
  • Auteurs
    M. Tohme, S. M. Prud'homme, A. Boulahtouf, E. Samarut, F. Brunet, L. Bernard, W. Bourguet, Y. Gibert, P. Balaguer, V. Laudet
  • Année de publication
    2014
  • Journal
    The FASEB Journal
  • Abstract (dans sa langue originale)

    Bisphenol A (BPA) is an endocrine disruptor that displays estrogenic activity. Several reports suggest that BPA may have estrogen receptor-independent effects. In zebrafish, 50 μM BPA exposure induces otic vesicle abnormalities, including otolith aggregation. The purpose of this study was to test if BPA action was mediated in vivo during zebrafish development by the orphan nuclear estrogen related receptor (ERR) γ. Combining pharmacological and functional approaches, we demonstrate that the zebrafish ERRγ mediates BPA-induced malformations in otoliths. Using different bisphenol derivatives, we show that different compounds can induce a similar otolith phenotype than BPA and that the binding affinity of these derivatives to the zebrafish ERRγ correlates with their ability to induce otolith malformations. Morpholino knockdown of ERRγ function suppresses the BPA effect on otoliths whereas overexpression of ERRγ led to a BPA-like otolith phenotype. Moreover, a subphenotypical dose of BPA (1 μM) combined with ERRγ overexpression led to a full-dose (50 μM) BPA otolith phenotype. We therefore conclude that ERRγ mediates the otic vesicle phenotype generated by BPA. Our results suggest that the range of pathways perturbed by this compound and its potential harmful effect are larger than expected.-Tohmé, M., Prud'homme, S. M., Boulahtouf, A., Samarut, E., Brunet, F., Bernard, L., Bourguet, W., Gibert, Y., Balaguer, P., Laudet, V. Estrogen-related receptor γ is an in vivo receptor of bisphenol A.

  • Identifiant unique
    10.1096/fj.13-240465
  • Accès libre
    Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    Les perturbateurs endocriniens : quels impacts sur la santé humaine ?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    0
    0