Titre de l'article

Sensibilité du papillon monarque immature, Danaus plexippus (Lepidoptera: Nymphalidae: Danainae), à la prédation par Harmonia axyridis (Coleoptera: Coccinellidae)

Introduction à l'article

Harmonia axyridis est une espèce de coccinelle ayant été introduite volontairement aux Etats-Unis dans les années 1916 pour la lutte biologique. Elle est principalement aphidiphage mais peut se nourrir de nombreuses autres espèces d’insectes dont certaines nuisibles, prouvant qu’elle peut être un agent de lutte biologique efficace. Danaus plexippus est une espèce de Lépidoptère ayant comme plante hôte pour la reproduction Asclepias syriaca, mauvaise herbe omniprésente des systèmes agricoles. H.axyridis s’est révélé être un prédateur généraliste dominant dans beaucoup de ces mêmes systèmes agricoles à travers le centre des Etats-Unis, rendant théoriquement possible pour H.axyridis de rencontrer les stades immatures de D.plexippus, potentiellement vulnérables à la prédation par les coccinelles.

Expériences de l'article

A travers deux expériences (en laboratoire et sur le terrain) les auteurs ont tenté d'évaluer la sensibilité des stades immatures de D.plexippus à la prédation de H.axyridis.

Les expériences en laboratoire ont été effectuées sur des boîtes de Petri. Ils ont fait varier la densité de D.plexippus (de différents stades) utilisés comme proies pour les larves et les adultes femelles de H.axyridis (un prédateur par boîte) et ont ensuite quantifié la réponse fonctionnelle de H.axyridis après 24 heures.
Pour les expériences sur le terrain, quatre Asclepias syriaca ont été placés aléatoirement dans des blocs sur lesquelles des larves du premier stade de D.plexippus ont été placées (deux sur chaque plante). Différents traitements ont été effectués lors desquels ils ont fait varier la quantité de larves de H.axyridis sur chaque plante. Ils ont ensuite quantifié le nombre de D.plexippus restant après 1, 3 et 7 jours.

Résultats de l'article

Concernant les expériences en laboratoire, les larves et les adultes de H.axyridis ont consommé presque toutes les larves à des densité de proies faibles. Les œufs du papillon semblent être plus sensibles à la prédation larvaire de H.axyridis, que les premiers stades larvaires.
Pour les stades larvaires de H.axyridis, la réponse fonctionnelle a atteint une asymptote alors que pour les stades adultes on observe une réponse linéaire.
Pour les expériences sur le terrain, les larves de troisième stade ont causé d’importantes réductions de densité de la population échantillon de D.plexippus. Des différences significatives ont été observé entre les différents traitements en fonction de la densité de H. axyridis pour 1,3 et 7 jours après infestation.

Rigueur de l'article

Les expériences en laboratoire ont été effectuées en réplications inégales en raison d’une densité en proies limitée ce qui pourrait influer les résultats finaux.
De plus, il y a pu avoir une augmentation de la compétition intra-spécifique (en condition de terrain) pour la faible proportion de proies, car les larves sont connues pour être cannibales.

De plus, cette étude est réduite à un microcosme, seul le papillon était présent comme proie, il faut réitérer l’étude avec d’autres espèces, car il peut y avoir une préférence alimentaire de la part du prédateur. Et donc l'intensité des effets de la prédation de H. axyridis sur cette espèce ne seront peut être pas les mêmes.

Ce que cet article apporte au débat

Cet article met en évidence les désagréments possibles liés à l’introduction d’un agent utilisé pour la lutte biologique. Harmonia axyridi, de part son régime alimentaire, a un large spectre de proies potentielles. Elle peut être utilisée efficacement contre certains ravageurs, mais aussi indirectement contre de espèces non ravageuses comme c’est le cas dans cette étude avec Danaus plexippus, espèce dite esthétique et non nuisible.
Il est donc nécessaire d’avoir des informations suffisantes sur le modèle biologique introduit comme auxiliaire de lutte car celui-ci peut à terme se révéler comme une espèce invasive et prédatrice d’espèces non ravageuses.

Publiée il y a environ 3 ans par REMION Estelle.
Dernière modification il y a environ 3 ans.
Article : Susceptibility of immature monarch butterfly, Danaus plexippus (Lepidoptera: Nymphalidae: Danainae), to predation by Harmonia axyridis (Coleoptera: Coccinellidae)
  • 2 1
  • Auteurs
    Koch, R. L., Hutchison, W. D., Venette, R. C., & Heimpel, G. E
  • Année de publication
    2003
  • Journal
    Biological Control
  • Abstract (dans sa langue originale)

    The potential for a classical biological control agent,Harmonia axyridis (Pallas), to have non-target effects on populations of the monarch butterfly, Danaus plexippus (L.), was examined using no-choice predation studies under laboratory and caged field conditions. Three separate laboratory functional response experiments were conducted with adult and larval H. axyridis preying on immature D. plexippus. Nonlinear functional responses for third instar H. axyridis preying on D. plexippus eggs and first instars reached plateaus at about 25 and 15 prey consumed per day, respectively. A linear response resulted for adult H. axyridis preying on D. plexippus eggs. Potted Asclepias syriaca L. placed into large field-cages were infested with first instar D. plexippus and third instar H. axyridis. Survival of first instar D. plexippus was significantly lower in cages with H. axyridis larvae than in cages without H. axyridis larvae. The present experiments identify H. axyridis as a potential stressor to populations of D. plexippus. Further research is needed to assess the likelihood of D. plexippus exposure to H. axyridis in the field and to quantify the likelihood of H. axyridis having an adverse effect on D. plexippus in the presence of other prey, particularly aphids. These data could be used to develop an ecological risk assessment.

  • Identifiant unique
    0.1016/S1049-9644(03)00102-6
  • Accès libre
    Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    La lutte biologique peut-elle se substituer à l’utilisation des pesticides ?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    1
    0