Titre de l'article

Le minimum de Maunder et le petit âge glaciaire : une mise à jour à partir de récentes reconstructions et simulations climatiques

Introduction à l'article

Le Petit Age Glaciare (PAG dans la suite) est considéré par les climato-sceptique et le grand publique comme le meilleur exemple de changement climatique dû au Soleil. En effet au cours du PAG le Soleil a connu une longue période de faible activité connu sous le nom de minimum de Maunder (MM dans la suite). Cette faible activité a comme conséquence directe une diminution de l'irradiance (cycle bien connu et largement documenté dans la littérature scientifique, voir par exemple Solar forcing for CMIP6, Matthes et al., GMD, 2017) et donc pour le grand publique a une chute des températures terrestre. La récente étude de Owens et al. présenté a pour but d'étudier si une causalité peut réellement existé entre le PAG et le MM.

Expériences de l'article

L'article se base sur des reconstructions de la température dans l'hémisphère nord depuis l'an 950. Ces températures vont être comparé à des reconstructions de l'activité solaire obtenu soit via des observations directe à partir de 1600, soit à partir d'isotope cosmogénique. La comparaison cherche à mettre en évidence une corrélation temporelle entre les PAG et le MM.

Résultats de l'article

Même en tenant compte que la définition du PAG est relativement vague, aucune définition du PAG ne permet d'obtenir une corrélation temporelle avec le MM. Comme le montre la figure jointe à l'analyse, et tiré de l'article, l'on peut avoir deux cas de figure suivant les définitions du PAG que l'on considéré. Soit dans les cas 1 et 2 (noté LIA1 et LIA2) le PAG commence bien avant et se termine après le MM, soit dans le cas 3 (noté LIA3) le PAG commence et se termine pendant le MM. Ce dernier cas est particulièrement intéressant, car même si le début du PAG est compatible avec l'hypothèse solaire, le PAG commençant quelques décennies après le MM, le fait que dans ce cas le PAG se termine alors que le MM est toujours en court invalide la relation.
L'article conclu clairement que le PAG ne peut être relié au MM, mais n'exclue pas que le MM ait joué un rôle marginal dans le PAG.

Ce que cet article apporte au débat

L'article porte un contre argument fort quand aux liens entre le petit age glaciaire et le minimum de Maunder, remettant ainsi en cause un éventuel impact d'un grand minimum solaire sur le climat terrestre.

Publiée il y a 5 mois par R. Gravet.
Dernière modification il y a 5 mois.
Article : The Maunder minimum and the Little Ice Age: an update from recent reconstructions and climate simulations
  • 1
  • Auteurs
    Mathew J. Owens, Mike Lockwood, Ed Hawkins, Ilya Usoskin, Gareth S. Jones, Luke Barnard, Andrew Schurer, John Fasullo
  • Année de publication
    2017
  • Journal
    Journal of Space Weather and Space Climate
  • Abstract (dans sa langue originale)

    The Maunder minimum (MM) was a period of extremely low solar activity from approximately AD 1650 to 1715. In the solar physics literature, the MM is sometimes associated with a period of cooler global temperatures, referred to as the Little Ice Age (LIA), and thus taken as compelling evidence of a large, direct solar influence on climate. In this study, we bring together existing simulation and observational studies, particularly the most recent solar activity and paleoclimate reconstructions, to examine this relation. Using northern hemisphere surface air temperature reconstructions, the LIA can be most readily defined as an approximately 480 year period spanning AD 1440–1920, although not all of this period was notably cold. While the MM occurred within the much longer LIA period, the timing of the features are not suggestive of causation and should not, in isolation, be used as evidence of significant solar forcing of climate. Climate model simulations suggest multiple factors, particularly volcanic activity, were crucial for causing the cooler temperatures in the northern hemisphere during the LIA. A reduction in total solar irradiance likely contributed to the LIA at a level comparable to changing land use.

  • Identifiant unique
    10.1051/swsc/2017034
  • Accès libre
    Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    La Terre va-t-elle connaître un petit âge glaciaire dans les années 2030 ?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    0
    1
  • La Terre va-t-elle connaître un petit âge glaciaire dans les années 2030 ? Oui ou Non
    0
    0
    0
    1
    0