Cette controverse est encore à l'état embryonnaire !
Vous venez de mettre les pieds dans les tréfonds en construction de ControverSciences.


Les énergies renouvelables sont-elles moins émettrices de gaz à effet de serre que les énergies fossiles ?



Cadre, focus et mise au point :

L'objectif affiché pour justifier le développement des énergies renouvelables (solaire, éolien, hydraulique, biomasse, géothermie, etc.) est qu'elles seraient moins émettrices de gaz à effet de serre que les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz, nucléaire, etc.). Pourtant certains remettent en cause ce postulat et évoquent des émissions cachées lors de la fabrication et/ou le recyclage des panneaux solaires, éoliennes ... qui réduiraient l’intérêt environnemental de ces énergies.

Les analyses de cycles de vie (ACV, ou LCA en anglais) permettent de prendre en compte toutes les émissions liées à la production d'un bien, de l'extraction des matières premières jusqu'à son traitement en fin de vie. Que disent ces analyses pour le cas particulier des énergies renouvelables ?

Il existe deux effets distincts à prendre en compte : la quantité de gaz émise et l'impact de ces gaz sur l'effet de serre.

Publiée il y a plus de 4 ans par P. Guille Escuret.
Dernière modification il y a plus de 4 ans.


Les énergies renouvelables sont-elles moins émettrices de gaz à effet de serre que les énergies fossiles ?
Oui  ou  Non ?



Analyses des cycles de vie de différentes technologies énergétiques allemandes.

Article - 2006 - Renewable Energy
Dynamic life cycle assessment (LCA) of renewable energy technologies
Martin Pehnt