Titre de l'article :

Les croyances sur notre mémoire orientent le biais mémoire dans la prise de décision basée sur les valeurs


Résultats de l'article :

L'article montre que l'on se rappelle mieux des options dont on se souvient mieux et que ceci est basé sur la croyance que, en moyenne, on se souviendrait mieux des bonnes options.

Ce que cet article apporte au débat :

Cet article montre que l'on associe une plus grande valeur à une option dont on se rappelle mieux à cause de ce biais cognitif. Or, la publicité est intégralement basée sur ce principe: on harcèle le cerveau des gens de stimuli évoquant le nom de la marque à la télévision, à la radio, sur internet, sur les panneaux publicitaires dans les villes et dans les transports en commun, sur les téléphones, etc. Ce phénomène engendre un biais mémoriel: à force de voir le nom d'une marque, on s'en rappelle mieux et donc on lui accorde plus de valeur que pour une marque dont on a jamais entendu parler auparavant même si elle est qualitativement et/ou financièrement plus intéressante.

Publiée il y a environ 2 ans par N. Clairis.
Dernière modification il y a environ 2 ans.