Titre de l'article :

Regarder la télévision, une cause expliquant l'augmentation de l'obésité chez les enfants aux Etats-Unis entre les années 1986 et 1990


Introduction à l'article :

Dès 1996, cet article constate une augmentation de la prévalence de l'obésité dans la population américaine depuis les années 60. Le développement et la démocratisation de la télévision depuis quelques dizaines d'années ne semblent pas indépendants de ce phénomène. L'obésité en tant que telle n'est pas nocive mais elle augmente le risque de contracter des maladies cardiovasculaires (diabète notamment). Les auteurs cherchent donc ici à voir si on peut établir une corrélation directe entre le temps passé devant la télévision et la tendance à l'obésité.

Expériences de l'article :

L'étude se concentre sur 746 enfants américains âgés de 6 à 11 ans en 1986 pour lesquels le temps passé devant la télévision (demandé en 1990) et le poids est étudié afin de voir s'il y a un lien.

Résultats de l'article :

L'article montre qu'il semble y avoir un lien direct entre le temps passé devant la télévision et la tendance à l'obésité des enfants observés.

Rigueur de l'article :

L'article pose lui-même la plupart des limites dont la principale est celle-ci: il est dur, au vu des données, de savoir si le lien entre le temps passé devant la télévision est lié au fait que l'enfant n'est pas actif pendant qu'il regarde la télévision (plus l'enfant passe du temps devant la télévision, moins il est actif physiquement) ou si c'est lié aux publicités télévisuelles qui poussent l'enfant à faire des choix orientés vers une alimentation plus grasse et sucrée. L'article, sans trancher vraiment la question, semble plutôt opter pour la première option qui paraît en effet valable, en particulier pour les enfants qui regardent plus de 2 ou 5h de télévision par jour, mais des données plus précises sur la publicité manquent.

Ce que cet article apporte au débat :

Cet article est l'un des premiers à montrer qu'il existe un lien direct entre le temps passé devant la télévision et la tendance à l'obésité chez des enfants américains. Cependant, cet article ne distingue pas entre le fait que les enfants ne sont pas actifs pendant qu'ils regardent la télévision et la manière dont la publicité peut impacter sur leur alimentation.

Publiée il y a plus de 4 ans par N. Clairis.
Dernière modification il y a plus de 4 ans.