Titre de la review

Succes de l'introduction de Wolbachia dans les populations de moustiques Aedes pour la suppression de la transmission de la dengue.

Résumé de la review

La dengue est l'une des maladies les plus transmise par le moustique de type Aedes. La dengue est une maladie tropicale mais qui connait une étendue géographique. Pour contrôler la propagation de la maladie, des manipulations génétiques des moustiques sont réalisées. Dans cette review, les auteurs utilisent la bactérie intracellulaire Wolbachia car c'est un agent héréditaire et provoquant des incompatibilités cytoplasmiques. Ils souhaitent réaliser une approche pratique pour la suppression de la dengue avec un potentiel d'implantation dans une zone.
Lors de cette étude, ils intègrent la bactérie Wolbachia pipientis dans le moustique Aedes pour provoquer une incompatibilité cytoplasmique et donc rendre les larves non viables. Il est important que cette transmission se fasse par la femelle car il y a une invasion dans la population plus rapide. Ils ont pu observer qu'il y avait un déséquilibre car seulement les femelles persistent, il ne peut pas y avoir de reproduction donc mort des populations de moustiques.
La création d'une nouvelle souche wMel Wolbachia a été réalisée. Elle possède deux grandes qualités : des fortes propriétés anti-dengues et un faible coût de remise en forme de l'hôte.
Lors de leurs expériences, ils ont effectués des largages de moustiques Aedes aegypti en Australie. Ils ont observés lors de leurs différents prélèvements de moustiques que Wolbachia s'est propagé au sein des populations mais qu'au bout de 6 semaines il y a une décroissance du nombre de moustiques contenant cette bactérie. Les larves étudiées ont aussi montré qu'elles étaient infectées. L'opération est donc un succès mais à court terme.
Ils proposent donc une stratégie de nurserie contenant des moustiques infectés par Wolbachia pour palier à la courte durée de la bactérie dans l'environnement. Cette bactérie aurait pour but d'éradiquer la dengue des moustiques et donc d'éradiquer la maladie dans les populations humaines.

Ce que cette review apporte au débat

Les auteurs ont voulu démontrer qu'il est important de lutter contre les moustiques vecteurs de la maladie de la dengue. Pour réaliser cette lutte, ils ont voulu introduire une bactérie dans le moustique qui permet de lutter contre la transmission de l'agent pathogène par les moustiques.
Leur étude prouve qu'il faut donc lutter contre ces vecteurs porteurs de maladie mais il y a encore beaucoups d'expérimentations à réaliser avant d'arriver à une éradication de la maladie.

Publiée il y a plus de 3 ans par C.Peres.
Dernière modification il y a plus de 3 ans.
Review : Successful establishment of Wolbachia in Aedes populations to suppress dengue transmission
  • Auteurs
    A. A. Hoffmann, B. L. Montgomery, J. Popovici, I. Iturbe-Ormaetxe, P. H. Johnson, F. Muzzi, M. Greenfield, M. Durkan, Y. S. Leong, Y. Dong, H. Cook, J. Axford, A. G. Callahan, N. Kenny, C. Omodei, E. A. McGraw, P. A. Ryan, S. A. Ritchie, M. Turelli & S. L. O’Neill
  • Année de publication
    2011
  • Journal
    Nature
  • Identifiant unique
    doi:10.1038/nature10356
  • Accès libre
    Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    Quel est le bilan risques/bénéfices associé à une régulation systématique des populations de moustiques  ?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    0
    0
  • Quel est le bilan risques/bénéfices associé à une régulation systématique des populations de moustiques  ? Régulation ou Préservation
    0
    0
    0
    0
    0