Titre de la méta-analyse

Méta-analyse des différences sexuelles dans la structure du cerveau humain

Introduction à la méta-analyse

Il est connu depuis longtemps que les cerveaux des hommes sont en moyenne plus grands que ceux des femmes, du fait, au moins partiellement, que les hommes sont aussi en moyenne plus grands en taille que les femmes. Cette méta-analyse veut faire le résumé des différences plus locales au niveau des différentes aires du cerveau afin d'identifier des zones dans le cerveau qui expliqueraient d'éventuelles différences entre le comportement des hommes et celui des femmes en moyenne.

Ce que cette méta-analyse apporte au débat

Cette méta-analyse souligne que des différences anatomiques entre hommes et femmes existent dans différentes zones du cerveau, au moins en moyenne, mais encore une fois si les différences anatomiques sont là, cela ne nous dit pas :
1) si ces différences ont ou non un impact comportemental qui expliquerait des différences entre les deux sexes
2) si ces différences ne sont pas seulement liées au fait qu'en moyenne les hommes et les femmes ne sont pas éduqués de la même manière et donc toute différence au cours du développement des un(e)s et des autres pourraient aussi donner des différences anatomiques à l'âge adulte sans que cela nécessite un déterminisme biologique à aucun moment.

Publiée il y a environ 3 ans par N. Clairis.
Dernière modification il y a environ 3 ans.
Méta-analyse : A meta-analysis of sex differences in human brain structure.
  • 1 1
  • Auteurs
    Ruigrok AN, Salimi-Khorshidi G, Lai MC, Baron-Cohen S, Lombardo MV, Tait RJ, Suckling J.
  • Année de publication
    2014
  • Journal
    Neuroscience and biobehavioral reviews
  • Abstract (dans sa langue originale)

    The prevalence, age of onset, and symptomatology of many neuropsychiatric conditions differ between males and females. To understand the causes and consequences of sex differences it is important to establish where they occur in the human brain. We report the first meta-analysis of typical sex differences on global brain volume, a descriptive account of the breakdown of studies of each compartmental volume by six age categories, and whole-brain voxel-wise meta-analyses on brain volume and density. Gaussian-process regression coordinate-based meta-analysis was used to examine sex differences in voxel-based regional volume and density. On average, males have larger total brain volumes than females. Examination of the breakdown of studies providing total volumes by age categories indicated a bias towards the 18-59 year-old category. Regional sex differences in volume and tissue density include the amygdala, hippocampus and insula, areas known to be implicated in sex-biased neuropsychiatric conditions. Together, these results suggest candidate regions for investigating the asymmetric effect that sex has on the developing brain, and for understanding sex-biased neurological and psychiatric conditions.

  • Identifiant unique
    doi: 10.1016
  • Accès libre
    Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    Y-a-t-il de réelles différences innées entre les cerveaux masculins et féminins ?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    0
    0
  • Y-a-t-il de réelles différences innées entre les cerveaux masculins et féminins ? Oui ou Non
    0
    0
    0
    0
    0