Cette controverse est encore à l'état embryonnaire !
Vous venez de mettre les pieds dans les tréfonds en construction de ControverSciences.


Y-a-t-il de réelles différences innées entre les cerveaux masculins et féminins ?



Cadre, focus et mise au point :

Les cerveaux des hommes et des femmes présenteraient certaines différences, il est donc intéressant de comprendre si ces différences sont d'ordre biologique (innées) ou principalement le résultat de facteurs sociaux (acquises).
La principale différence est évidente : le volume moyen des cerveaux féminins est inférieur à celui des cerveaux masculins, ce qui découle directement du fait que les femmes sont en moyenne plus petites que les hommes. Ceci est incontestable. Mais ce fait continue de poser problème en Neurosciences : en effet, quand on étudie des différences plus fines, on peut choisir de prendre en compte la différence de groupe en volume, ou de ne pas le faire.
Ceci implique aussi que, pour réaliser une même tâche cognitive, les hommes et les femmes pourraient utiliser des réseaux cérébraux un peu différents. Dans ce cas précis, les différences existent mais ne sont pas informatives sur les capacités d'un groupe comparé à l'autre.
Une autre manière d'aborder les choses est d'étudier une fonction cérébrale ou une tâche pour laquelle des différences sont bien connues et de rechercher les bases cérébrales de cette différence. Seulement dans ce cas, rien n'indique que les divergences ne sont pas dues à l'éducation ou à d'autres facteurs sociaux...
Il est donc extrêmement difficile dans les études comparant les sexes, de différencier le fait que de réelles différences cérébrales existent (de structure, de connexion des réseaux, d'activations cérébrales, ...) et le fait qu'elles soient vraiment informatives sur des différences de fonctionnement cérébral et de capacités. De plus, comment savoir à quel point les facteurs sociaux ont joué sur les différences sexuelles maintenant "imprimées" dans le cerveau adulte ? L'étude de très jeunes enfants pourrait en partie répondre à ces questions même si elle pose d'évidents problèmes éthiques et techniques.
Pour finir, il convient de se poser la question de l'utilité de ces études démontrant des différences cérébrales entre les hommes et les femmes. Veut-on prouver qu'il y a des domaines ou les un(e)s sont supérieur(e)s aux autres ? Cela ne sera pas très informatif dans un contexte de tous les jours car des moyennes de groupes ne permettent en aucun cas d'étendre les conclusions à une personne particulière. En revanche, dans les cas de pathologies et dans un contexte de traitement personnalisé, il convient de connaître et de prendre en compte ces différences afin de s'adapter au mieux aux besoins du patient.

Publiée il y a environ 5 ans par P. Duret.
Dernière modification il y a environ 5 ans.


Y-a-t-il de réelles différences innées entre les cerveaux masculins et féminins ?
Oui  ou  Non ?



Impact du cycle menstruel sur l'hippocampe d'une femme

Article - 2016 - Scientific Reports
In-vivo Dynamics of the Human Hippocampus across the Menstrual Cycle
Claudia Barth, Christopher J Steele, Karsten Mueller, Vivien P. Rekkas, Katrin Arélin, Andre Pampel, Inga Burmann, Jürgen Kratzsch, Arno Villringer, Julia Sacher

Méta-analyse des différences sexuelles dans la structure du cerveau humain

Méta-analyse - 2014 - Neuroscience and biobehavioral reviews
A meta-analysis of sex differences in human brain structure.
Ruigrok AN, Salimi-Khorshidi G, Lai MC, Baron-Cohen S, Lombardo MV, Tait RJ, Suckling J.

Différences sexuelles dans le neurodéveloppement et l'épigénétique.

Review - 2013 - Pflügers Archiv - European Journal of Physiology
Gender differences in neurodevelopment and epigenetics
Wilson C. J. Chung, Anthony P. Auger

La distance entre Mars et Vénus: mesure des différences de personnalités entre les sexes

Article - 2012 - PLoS ONE
The Distance Between Mars and Venus: Measuring Global Sex Differences in Personality
Marco Del Giudice, Tom Booth, Paul Irwing

Dimorphisme sexuel dans le développement du cerveau pendant l'enfance et l'adolescence

Article - 2007 - NeuroImage
Sexual dimorphism of brain developmental trajectories during childhood and adolescence
Rhoshel K. Lenroot, Nitin Gogtay, Deanna K. Greenstein, Elizabeth Molloy Wells, Gregory L. Wallace, Liv S. Clasen, Jonathan D. Blumenthal, Jason Lerch, Alex P. Zijdenbos, Alan C. Evans, Paul M. Thompson, Jay N. Giedd

Pourquoi prendre en compte le sexe est important en neurosciences?

Review - 2006 - Nature Reviews Neuroscience
Why sex matters for neuroscience
Larry Cahill

Dimorphisme sexuel entre cerveaux humains sains estimé par IRM in vivo.

Article - 2001 - Cerebral Cortex
Normal Sexual Dimorphism of the Adult Human Brain Assessed by In Vivo Magnetic Resonance Imaging
J. M. Goldstein

Des réactions différentielles de la part des adultes selon le sexe des nourrissons qui essayent de communiquer avec eux détermineraient leur dévelopement ultérieur

Article - 1985 - Child Development
Differential Reactions to Assertive and Communicative Acts of Toddler Boys and Girls
Beverly I. Fagot, Richard Hagan, Mary Driver Leinbach, Sandra Kronsberg