Titre de l'article

Dimorphisme sexuel dans le développement du cerveau pendant l'enfance et l'adolescence

Résultats de l'article

Les chercheurs montrent ici qu'il existe des différences statistiques robustes entre les hommes et les femmes dans le développement du cerveau.

Ce que cet article apporte au débat

Cet article répond assez directement à la controverse qui nous intéresse ici: Oui il existe des différences entre les cerveaux des hommes et ceux des femmes dans le développement. Une autre question est de savoir si ces différences anatomiques et développementales impliquent aussi des différences de comportement et notamment une fois le cerveau ayant fini son développement.

Publiée il y a plus de 3 ans par N. Clairis.
Dernière modification il y a plus de 3 ans.
Article : Sexual dimorphism of brain developmental trajectories during childhood and adolescence
  • 1 1
  • Auteurs
    Rhoshel K. Lenroot, Nitin Gogtay, Deanna K. Greenstein, Elizabeth Molloy Wells, Gregory L. Wallace, Liv S. Clasen, Jonathan D. Blumenthal, Jason Lerch, Alex P. Zijdenbos, Alan C. Evans, Paul M. Thompson, Jay N. Giedd
  • Année de publication
    2007
  • Journal
    NeuroImage
  • Abstract (dans sa langue originale)

    Human total brain size is consistently reported to be approximately 8-10% larger in males, although consensus on regionally specific differences is weak. Here, in the largest longitudinal pediatric neuroimaging study reported to date (829 scans from 387 subjects, ages 3 to 27 years), we demonstrate the importance of examining size-by-age trajectories of brain development rather than group averages across broad age ranges when assessing sexual dimorphism. Using magnetic resonance imaging (MRI) we found robust male/female differences in the shapes of trajectories with total cerebral volume peaking at age 10.5 in females and 14.5 in males. White matter increases throughout this 24-year period with males having a steeper rate of increase during adolescence. Both cortical and subcortical gray matter trajectories follow an inverted U shaped path with peak sizes 1 to 2 years earlier in females. These sexually dimorphic trajectories confirm the importance of longitudinal data in studies of brain development and underline the need to consider sex matching in studies of brain development.

  • Identifiant unique
    10.1016/j.neuroimage.2007.03.053
  • Accès libre
    Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    Y-a-t-il de réelles différences innées entre les cerveaux masculins et féminins ?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    0
    0
  • Y-a-t-il de réelles différences innées entre les cerveaux masculins et féminins ? Oui ou Non
    0
    0
    0
    0
    0