Titre de l'article

Une légumineuse non native introduite favorise la croissance des pins

Introduction à l'article

Les plantes non natives sont souvent considérées comme néfastes, car elles modifient les conditions physico chimiques et biologiques de l’environnement souvent au détriment de la diversité native. Il y a cependant des études qui montrent que les plantes non natives peuvent avoir des conséquences positives en fournissant de l’ombre et la nourriture à la biodiversité naturelle ou encore en participant au service écosystémique. Une facette non explorée est l’influence des espèces non natives sur la croissance de la canopée des plantes natives avec une valeur écologique et économique. Ici on regarde l’impact d’une espèce de légumineuse fixant l’azote (Lespedeza bicolor) sur la croissance de pin (Pinus palustris) qui est important d’un point de vue écologique (protection d’autre espèce et stockage de carbone) et économique.

Expériences de l'article

Dans cette étude, on regarde linfluence de_ Lespedeza bicolor_ sur la croissance de Pinus palustris en regardant la taille des rainures annuelles des pins. Cela permettant d’observer sur 50 ans la croissance de Pinus palustris sachant que Lespedeza bicolor a été introduit y a 25 ans.

Résultats de l'article

L’étude a montré qu’à long terme la légumineuse a favorisé la croissance du pin en augmentant la croissance de 56% en moyenne sur les 25 ans d’introduction. L’association entre la plante et l’arbre est importante d’un point de vue écologique mais également d’un point de vue économique par l’importance du pin. Le fait que la lumineuse fixe le carbone peut également changer la communauté des plantes mais pas de façon néfaste

Ce que cet article apporte au débat

Cette étude montre un nouvel aspect de l’introduction de plantes non natives à long terme. Ici la plante non native (la légumineuse) favorise la croissance de taxons natifs (les pins). Cette étude ouvre de nouvelle perspective quant à la relation entre les espèces natives et non natives. Dans un contexte de crise écologique et de changement climatique, il peut être intéressant de s’intéresser à ce type de cas (introduction de légumineuse pour augmenter la fixation d’azote et de carbone).

Publiée il y a environ 6 ans par S. Marion.
Dernière modification il y a environ 6 ans.
Article : Dendroecological analysis reveals long-term, positive effects of an introduced understory plant on canopy tree growth
  • 1
  • Auteurs
    W. Brett Mattingly , John L. Orrock, Nicholas T. Reif
  • Année de publication
    2012
  • Journal
    Biological Invasion
  • Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    Introduction d'espèces non natives : problème ou solution ?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    0
    0
  • Introduction d'espèces non natives : problème ou solution ? Problème ou Solution
    0
    0
    0
    0
    1