Titre de l'article

Modélisation basée sur un écosystème et indication d’une intégrité écologique dans la mer d’Allemande du Nord – les cas des parcs éoliens offshores.

Introduction à l'article

Cette étude met en lien différents modèles qui ont pour but de réaliser une évaluation holistique de différents composants et processus biotiques et abiotiques, les indicateurs écologiques, permettant d’évaluer l’intégrité écologique des parcs éoliens offshores sur les systèmes marins. La première idée est de vérifier si les outils méthodologiques, les modèles existant et l’utilisation des indicateurs écologiques permettent l’évaluation des composantes environnementales des gestions intégrée des zones côtières. SI c’est le cas la deuxième idée de cette étude est voir si la construction de parcs éoliens offshores entraîne une destruction d’habitat, la mise en place d’un récif artificiel ou alors si le système montre un comportement de résilience. Ces modèles permettraient de prédire la santé de l'écosystème de manière saisonnière et pour les phases de construction et opérationnels et éoliennes.

Expériences de l'article

Des indicateurs écologiques sont utilisés dans les différents modèles pour évaluer l'impact environnemental des parcs éoliens offshores, ils permettent d'évaluer la structure de l'écosystème. Ces différents indicateurs écologiques sont associés à un paramètres (capture d'énergie utilisable = production primaire net, production d'entropie = production de carbone à partir de la respiration par an, capacité de stockage = carbone stocké dans la biomasse, cycle des nutriments = turnover des nutriment en hiver, perte de nutriments = transport des nutriments, diversité biotique = diversité du milieu, hétérogénéité abiotique = turbidité et paramètres des sédiments et enfin l'organisation = prédominance). Ces différents paramètres sont prédits depuis des logiciels modélisateurs déjà existants : HAMSOM (hydrodynamiques), ERSEM (Ecosystèmes), MIKE21 (transport de matière), Ecopath (réseaux trophiques) et GIS abundance data (diversité).

Résultats de l'article

Cette méthode de modélisation semble fonctionner sur les gestions intégrées de zones côtières (étude de l'impact de l'installation d'un parc éolien offshore sur les oiseaux). Mais ne permet pas de déterminer le rôle des éoliennes offshores sur les écosystèmes marins car il existe un cruel manque de données concernant la relation entre les espèces marines et les éoliennes offshore.

Rigueur de l'article

Il n'y a pas assez de données pour vérifier l'impact des éoliennes de mers sur les écosystèmes marins et sur les systèmes marins tout simplement.

Ce que cet article apporte au débat

Il existe des modèles qui pourrait permettre de réaliser une évaluation environnementale des éoliennes de mers mais il n'y a pas assez de données pour pouvoir prédire l'impact d'une éoliennes de mer sur l'environnement local. Cela nécessite des études supplémentaire interdisciplinaire ainsi que des observations de terrains.

Remarques sur l'article

Il faut donc réaliser plus de parcs éoliens pour pouvoir récupérer plus de données mais pour construire de nouveaux parcs éoliens ne faudrait-il pas savoir s'ils sont néfastes ou non pour l'environnement ?

Publiée il y a plus de 2 ans par M. Varoqui.
Dernière modification il y a plus de 2 ans.
Article : Ecosystem based modeling and indication of ecological integrity in the German North Sea—Case study offshore wind parks
  • 1 1 1 1 1 1 1
  • Auteurs
    Benjamin Burkhard, Silvia Opitz, Hermann Lenhart, Kai Ahrendt, Stefan Garthe, Bettina Mendel, Wilhelm Windhorst
  • Année de publication
    2009
  • Journal
    Ecological Indicators
  • Abstract (dans sa langue originale)

    Human exploitation and use of marine and coastal areas are apparent and growing in many regions of the
    world. For instance, fishery, shipping, military, raw material exploitation, nature protection and the
    rapidly expanding offshore wind power technology are competing for limited resources and space. The
    development and implementation of Integrated Coastal Zone Management (ICZM) strategies could help
    to solve these problems. Therefore, suitable spatial assessment, modeling, planning and management
    tools are urgently needed. These tools have to deal with data that include complex information on
    different spatial and temporal scales. A systematic approach based on the development of future
    scenarios which are assessed by combining different simulation models, GIS methods and an integrating
    set of ecological integrity indicators, was applied in a case study in the German North Sea. Here, the
    installation of huge offshore wind parks within the near future is planned. The aim was to model
    environmental effects of altered sea-use patterns on marine biota. Indicators of ecological integrity were
    used to assess altering conditions and possible ecosystem shifts ranging from systems’ degradations to
    the development of highly productive and diverse artificial reef systems. The results showed that some
    ecosystem processes and properties and related indicators are sensitive to changes generated by offshore wind park installations while others did not react as hypothesized.
    2009 Elsevier Ltd. All rights reserved.

  • Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    Les parcs éoliens offshore : favorables ou néfastes pour l'ichtyofaune ?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    0
    1
  • Les parcs éoliens offshore : favorables ou néfastes pour l'ichtyofaune ? Favorable ou Néfaste
    0
    0
    1
    0
    0