Titre de la review

L'évolution et les manques des données fossiles.

Résumé de la review

La théorie de Darwin stipulait qu'un caractère subissait de très nombreux petits changements au cours de son évolution. Cela suppose que ce caractère est passé par de nombreux états intermédiaires et qu'avec un registre fossile complet on pourrait les retrouver. Les sauts entre deux états de caractères sont imputés aux manques du registre fossile.
Ca c'était avant qu'Eldredge et Gould introduisent leur théorie des équilibres ponctués, suivant les suggestions de Mayr et Simpson que les manques dans le registre fossile pouvaient être en eux même intéressants. Leur vision de la spéciation allopatrique ne pouvaient en effet que produire des "gaps". Selon Gould et Eldredge, les formes intermédiaires existent mais seulement dans des petites populations isolées ou l'évolution, du fait de l'effectif faible, pouvait se produire rapidement. Ils introduisirent également la notion de stases évolutive, période pendant lesquelles aucun changement phénotypique n'a eu lieu.
Tout au long des années 1970 de nombreuses études biométriques ont fleuries. Elles ont tour à tour affirmer ou infirmer l'hypothèse des équilibres ponctués. West en 1979 montra que les descendants de Hyopsodus, dont Gingerich a plusieurs fois prouvé leur évolution graduelle, ne présentaient pas d'évolution morphologique. Ils étaient donc en stases évolutive selon lui. C'est une des premières publications affirmant que l'évolution graduelle n'est pas en désaccord avec l'hypothèse des stases.

Comprendre la variation géographique dans des traits évoluant est important car cela permettrait de comprendre si ces changements phénotypiques se font dans des zones géographiques restreintes ou non. Anderson et Evensen en 1978 critiquèrent fortement le modèle microévolutif de Gould et Eldredge, notamment par le fait que dans des petites populations le flux de mutations avantageuses est très faible.

Ce que cette review apporte au débat

Cette review est une synthèse des pensées en macroévolution au début des années 80. Elle est importante pour comprendre l'évolution de la pensée des évolutionnistes sur les sujets macroévolutifs.

Publiée il y a plus de 3 ans par P. Arnal.
Dernière modification il y a plus de 3 ans.
Review : Evolution and gaps in the fossil record