Titre de l'article

Une étude de la NASA confirme que les eaux profondes se sont réchauffées.

Résultats de l'article

Les auteurs concluent que le refroidissement relatif des eaux superficielles (moins de 100 m de profondeur) est compensé par un réchauffement des eaux profondes (100 à 300 m) dans Océan Indien et l´Océan Pacifique.

Publiée il y a environ 5 ans par F. Giry.
Dernière modification il y a environ 5 ans.
Article : Recent hiatus caused by decadal shift in Indo-Pacific heating
  • 1
  • Auteurs
    V. Nieves, J. K. Willis, W. C. Patzert
  • Année de publication
    2015
  • Journal
    Science
  • Abstract (dans sa langue originale)

    Recent modeling studies have proposed different scenarios to explain the slowdown in surface temperature in the most recent decade. Some of these studies seem to support the idea of internal variability and/or rearrangement of heat between the surface and the ocean interior. Others suggest that radiative forcing might also play a role. Our examination of observational data over the past two decades shows some significant differences compared to model results from reanalyses, and provides the most definitive explanation of how the heat was redistributed. We find that cooling in the top 100-meter layer of the Pacific Ocean was mainly compensated by warming in the 100- to 300-meter layer of the Indian and Pacific Oceans in the past decade since 2003.

  • Identifiant unique
    10.1126/science.aaa4521
  • Accéder à la référence
  • Apparait dans la controverse
    Y a-t-il eu une pause dans le réchauffement climatique entre 1998 et 2012 ?
  • Comment les contributeurs jugent la qualité scientifique de cette référence :

    0
    0
    0
    0
    0
  • Y a-t-il eu une pause dans le réchauffement climatique entre 1998 et 2012 ? Oui ou Non
    0
    0
    0
    0
    1