Titre de l'article

Drapeau rouge : effets trophiques indésirables du Bti sur des oiseaux nicheurs

Introduction à l'article

Bacillus thuringiensis(Bti) est devenu le bioinsecticide le plus utilisé contre des vecteurs de maladies ou bien même contre des insectes. En effet, ce dernier possède une toxicité aigüe contre les moustiques et les mouches noires. Le Bti est considéré comme non toxique pour les humains, les mammifères, le monde aquatique, les plantes ainsi que les oiseaux. Les études de ce dernier ont été effectuées seulement sur des moucherons et en laboratoire. Les chercheurs ont donc voulu étudier si la reproduction des oiseaux était perturbée par une alimentation contenant des insectes (moustiques) sensibles au Bti.

Expériences de l'article

Pour effectuer leurs analyses, ils ont décidé de se concentrer sur la Camargue et notamment le delta du Rhône dans le sud de la France car il s'agit d'un hotspot de biodiversité. En effet dans cette zone, les moustiques sont très nombreux et des applications de Bti sont régulièrement effectuées. Ils ont sélectionné une espèce d'oiseau notamment Delichon urbicum L. plus communément appelée hirondelle de fenêtre. Pour étudier l'impact du Bti sur ces oiseaux, ils ont effectués 3 compagnes de pulvérisation (2007, 2008, 2009) puis pour chaque campagne, des prélèvements fécaux sont réalisés et des observations pour le butinage et la nidation sont faites. Avec ces éléments, des analyses statistiques sont réalisées. Des comparaisons sont également effectuées entre le site comprenant du Bti et un site contrôle.

Résultats de l'article

Les premiers résultats montrent que le Bti joue un rôle sur la taille des proies ainsi que sur le taxon.
Ils ont pu observer également des taux beaucoup plus faible de butinage dans les sites traités avec le Bti notamment durant les périodes de migration. Ils ont pu remarquer également que le taux le naissance des oiseaux est également beaucoup plus faible. A travers tous ces éléments, les auteurs ont pu observer que le Bti a une influence indirecte et négative sur la reproduction de ces petits oiseaux.

Ce que cet article apporte au débat

A travers cet article, les auteurs ont voulu montrer que l'utilisation du Bti pouvait avoir un effet indirect et néfaste sur les chaines trophiques pouvant même impacter les populations des vertébrés.
En effet, le Bti est utilisé comme bioinsecticide contre le moustique notamment en Camargue qui est une région très peuplée par ces derniers. Cet insecticide permet la lutte contre les moustiques pour la protection des humains mais les effets indirects n'ont pas été pris en compte notamment sur les autres espèces animales. Avec cette étude, les effets du Bti sont pris en compte et les chercheurs ont pu observer qu'il y avait un réel impact de ce dernier notamment sur la reproduction des oiseaux. Il serait donc important d'étudier l'effet de ce bioinsecticide sur de nombreuses espèces. La suppression des moustiques n'est donc pas un recommandée car ils apportent de la nourriture aux oiseaux et font partis de la chaine trophique.

Publiée il y a environ 3 ans par C.Peres.
Dernière modification il y a environ 3 ans.
Article : Red flag for green spray: adverse trophic effects of Bti on breeding birds