Titre de l'article :

Dimorphisme sexuel entre cerveaux humains sains estimé par IRM in vivo.


Ce que cet article apporte au débat :

Cet article souligne et prouve encore une fois qu'il existe des différences morphologiques liée au sexe (les cerveaux sont différents structurellement entre hommes et femmes). Bien évidemment, cela ne suffit pas à dire qu'il existe des différences phénotypiques, c'est-à-dire des différences de comportement entre hommes et femmes.

Publiée il y a plus de 5 ans par N. Clairis.
Dernière modification il y a plus de 5 ans.